Histoire

L'époque où Michael Gerstaecker vendait valeureusement du matériel pour artistes en débutant par la vente directe paraît désormais bien loin. Il posa alors les jalons d'un véritable marché en Allemagne et mit en place une structure à même de satisfaire aussi bien les artistes professionnels que les créateurs en herbe et les écoles. L'idée de départ fut en fait lancée quelques années auparavant par Johannes Gerstaecker, le père de Michael Gerstaecker. Ce dernier s'était spécialisé dans la fabrication et la vente de jeux éducatifs destinés à développer la créativité des enfants, il voyageait d'école en école pour présenter ses produits et ses idées. Ces jeux s'adressaient surtout aux élèves des écoles primaires. Rapidement plébiscité, Johannes Gerstaecker dut se doter d'une véritable structure et songer à un premier catalogue et à une organisation de vente par correspondance pour répondre aux demandes.


La société Gerstaecker fut créée en 1953 et la première gamme de produits fut lancée en 1959. Le premier stock vit le jour au début des années 60 avec alors une gamme de 4'000 articles. On y trouvait déjà des articles qui ne vous sont pas inconnus comme les peintures pour artistes, les reproductions d'art, le matériel pour peinture sur céramique et évidemment la stéatite. Fort de son succès, Michael Gerstaecker dut établir en 1979 un deuxième entrepôt au sein de la gare de marchandises d'Eitorf, une ville près de Bonn qui est restée jusqu'à aujourd'hui le berceau de l'entreprise.


C'est en 1982 que Michael Gerstaecker lance l'idée d'un catalogue spécialisé et d'une organisation de vente par correspondance de grande envergure pour permettre aux nombreux artistes, professeurs d'art et thérapeutes de choisir en toute tranquillité le matériel qu'ils désirent et de le recevoir chez eux. Le succès est encore au rendez-vous et le passage à la vitesse supérieure devient une nouvelle fois incontournable.
 

Le catalogue Gerstaecker suscite un véritable engouement chez les artistes, mais aussi dans les écoles et tous les types de centres de thérapie. En 1991, l'entreprise doit encore agrandir ses locaux. Les aller-retours très astreignants et l'alternance constante entre les deux entrepôts étaient devenus difficiles à gérer au vu du nombre de commandes. C'est alors que Michael Gerstaecker fonde avec son frère Christian un site de 5'000m², comprenant un espace de stockage de 3'500m² pour les 10'000 articles proposés dans le catalogue - papier, matériel de peinture et stéatite entre autres - et un «centre nerveux» de 700m² pour gérer les commandes. Ce siège, qui est aujourd'hui la maison mère de Gerstaecker, voit le jour dans la zone industrielle d'Eitorf.


Jusqu'en 2001, la maison mère d'Eitorf, d'où partent toutes vos commandes, abritait plus de 25'000 articles sur une surface de 7'200m². Les 6 chaînes de préparation et de conditionnement des commandes voyaient défiler chaque année plus de 150'000 colis!
 

La croissance soutenue de la demande et l'enrichissement de la gamme de produits ont conduit à plusieurs agrandissements du site d'Eitorf. En le construisant sur un terrain deux fois plus grand que la surface totale des bâtiments, Michael Gerstaecker voulait déjà parer à toute éventualité et préparer sereinement l'avenir.
 

En 1999, la filiale française «Le Géant des beaux-arts», avec siège à Saverne, était créé. Aujourd'hui elle compte déjà 200'000 clients et a son propre catalogue de 960 pages. Au début de l'an 2002 la filiale anglaise «GreatArt», à Alton, se mis de la partie. En 2006 finalement, la filiale Suisse avec siège à Olten était créé.