L’histoire de Gerstaecker

Les origines de la réussite de Gerstaecker remontent aux années 50. Le fondateur de l'entreprise, Johannes Gerstäcker, s'est spécialisé dans la production et la vente de jeux artistiques éducatifs, destinés principalement aux enfants en âge de fréquenter l'école primaire. Cette idée est rapidement devenue si populaire qu’une première structure a été mise en place pour la vente par correspondance.

La société GERSTAECKER a été fondée en 1953. Dans les premiers catalogues au début des années 1960, de nombreux articles étant jusqu’à aujourd’hui des pierres angulaires de la gamme étaient proposés : peintures  pour artistes, émail, stéatite, etc. Le premier entrepôt abritait déjà plus de 4 000 produits. Bientôt, la clientèle s'est élargie avec des institutions thérapeutiques, des artistes professionnels et amateurs, et des créateurs de tous horizons. Michael Gerstäcker, fils du fondateur de la société et désormais associé gérant, a bientôt dû chercher un nouvel espace de stockage. Un deuxième entrepôt a été construit directement vers la gare de marchandises Eitorf/Sieg. Le siège de la société se situe encore aujourd'hui dans cette petite ville en plein essor, qui est idéalement située dans la région de Cologne/Bonn.

En 1982, le catalogue a paru pour la première fois dans sa forme actuelle, ce qui permet aux artistes professionnels et amateurs, aux thérapeutes et aux enseignants de sélectionner le matériel nécessaire en toute tranquillité et de le faire livrer commodément à leur domicile. Depuis cette édition avec environ 500 pages, le catalogue Gerstaecker fait partie des grands dans le domaine de la vente par correspondance.

Le succès fut tel qu'une nouvelle expansion était inévitable. En 1991, Michael Gerstäcker et son frère Christian ont ouvert le nouveau siège social de la société sur une superficie de 5’000 mètres carrés, dont 3’500 m2 d'espace de stockage pour l’assortiment qui comptait maintenant 10’000 articles, et 700 m2 de bureaux pour le traitement des commandes.

Le nouveau centre logistique a été construit à Eitorf dans le courant de l'année 2001, si spacieux qu'il devait résister à tous les défis futurs. 25’000 articles y étaient stockés sur 7’200 m2 d'espace de stockage. Plus de 150’000 colis étaient préparés par année sur six lignes d’emballage. À ce stade, une nouvelle expansion de la capacité devint urgente. Cela pas seulement dû à la demande sans cesse croissante sur le marché allemand, qui conduit systématiquement à une nouvelle expansion de la gamme chaque année, mais également à la croissance internationale de l'entreprise.

En 1999, la filiale française «Le Géant des Beaux-Arts» a été créée à Saverne dans le nord de l'Alsace. Avec 200’000 clients et un catalogue de 960 pages en français, elle n’en est depuis longtemps plus à ses débuts. Début 2002 s’est ajoutée la filiale anglaise "GreatArt", située à Alton, à une heure au sud-ouest de Londres. En 2006, la succursale suisse dont le siège est à Olten a finalement été fondée.